La négo

Voilà trois semaines que j’ai commencé une négociation commerciale. Je suis plutôt impulsif dans mes décisions et, généralement, si c’est pas bouclé rapidement j’ai tendance à passer à autre chose.

Trois semaines qui me semblent une éternité. D’autant plus que ça se passe par mail sur des fuseaux horaires difficilement compatibles. J’ai l’impression d’arriver au bout… C’est la troisième fois que j’ai cette impression.

Je ne suis pas un négociateur, je suis près à lâcher du lest pour avoir la paix plus rapidement. “Un tien vaut mieux que deux tu l’auras” dit la fable. Cette fois c’est important car ça m’engage fortement pour une longue durée j’ai donc lâché du lest mais pas trop… Juste assez pour ne pas me retrouver dans la position de l’entubé.

Il y a quand même un avantage de traiter par mail avec un ou deux échanges par vingt quatre heures. On a le temps de prendre du recul de se poser, de réfléchir et de bouger ses pions. Avantage qui devient inconvénient quand c’est à l’adversaire partenaire de bouger les siens.

Une négo en face à face est beaucoup plus rapide mais il faut être mieux préparé. Autant on peut convaincre sur le moment et faire une bonne affaire autant on peut se retrouver, dans l’euphorie, à signer un contrat qu’on regrettera après une nuit de réflexion (c’est souvent mon cas).

Cette fois on touche au but avec le pack win-win et tout le bordel qui va avec. Reste à rédiger un contrat en anglais.

10 thoughts on “La négo

  1. La négociation commerciale est un art, en face à face.
    Par mail, je pense que c’est encore plus dur.
    En tant que Chargé d’Affaires Immobilières en Guyane, je suis amener à traiter avec des groupes (Nexity, Oceanic, Bouygues..) en métropole, par mail. Pas évident. Pas les mêmes conséquences, mais pas évident quand même.

    PS : Après plusieurs mois de lectures, mon premier commentaire. Hips !

  2. Personnellement je trouve que c’est plus difficile en face à face. J’aime avoir le temps de prendre du recul

  3. A mon avis lors d’une négociation par email, le plus gros à tendance à gagner comparativement à une négo en live où tout reste possible pour un bon négociateur qui a bien préparé.

  4. En face à face, je suis beaucoup plus spontané. Or, je suis beaucoup plus productif spontanément qu’en y réfléchissant à deux fois.

    ;-o)

Comments are closed.