Le vrai voyageur n’a pas de plan établi et n’a pas l’intention d’arriver.

guinness

Cette semaine a été riches en évènements. Alors que le marché des changes ronronnait tranquillement, comme pour me laisser du temps à d’autres occupations que de surveiller mes courbes, nous avons eu deux évènements majeurs…

Le premier est venu d’Irlande, nous avons reçu une lettre de l’école française de Dublin nous informant que nos bambinos étaient acceptés pour la rentrée 2011. Nous étions préparés mais la réception de la lettre a marqué ce qui sera peut-être un gros changement dans notre vie.  Il est donc devenu très probable que nous passions un an, voire plus, au pays des Leprechauns et de la Guinness. En prévision de notre expatriation j’avais déjà pris quelques renseignements à l’ambassade d’Irlande à Paris pour connaitre les modalités administratives nécessaires à notre changement d’adresse. J’en ai bien sûr profité pour prendre des infos pour emmener la SARL avec nous. Dans quelques mois nous seront peut-être co-CEO d’une Ltd Irlandaise et dans un an bilingue. Petite anecdote, à l’ambassade on m’a demandé si j’étais au courant qu’il y avait une grave crise en Irlande, mais ils m’ont assurés que ce n’était que passager.

Le deuxième est la très probable venue d’un nouveau membre dans notre équipe de pieds nickelés. Ça fait longtemps que j’y pensais et un heureux concours de circonstance a fait qu’en une semaine nous avons tous réussi à bien nous convaincre que c’était la meilleure idée du monde. Et comme avec mon associée à ses débuts, et moi à mes débuts, ce nouveau membre arrive dans l’équipe de bras cassés sans connaitre Internet…  Et de toute façon, comme le dit si bien Lao Tseu, Le vrai voyageur n’a pas de plan établi et n’a pas l’intention d’arriver.

Bilan de la semaine : un nouveau pote dans l’équipe et on va se rapprocher de la source de la Guinness. Qui dit mieux ?

5 thoughts on “Le vrai voyageur n’a pas de plan établi et n’a pas l’intention d’arriver.

Comments are closed.