Category Archives: Audience

Bilan d’étape

Dans 2 semaines on va fêter la fin notre première année en Irlande. L’expérience devait durer un an voire 2 mais il semble très probable que le séjour s’allonge un peu. On ne peut pas dire que je rencontre beaucoup de monde, ma faculté à engager une conversation doublée d’une langue que je ne maitrise pas vraiment n’aide pas a discuter avec les entrepreneurs locaux. Une année de plus au pays de la Guinness ne fera pas de mal ! Côté boulot, on loue un bureau dans un espace de coworking, ça aide un peu à croiser des Irlandais… En fait pas vraiment, on y croise surtout des Allemands, Néerlandais… Petit détail, Internet est un peu plus lent à Dublin qu’au fin fond de la campagne Iséroise, c’est parfois réellement handicapant pour les gros uploads qui peuvent prendre plusieurs jours.

Sur Internet je continue de bosser tranquillement sur mon site de forex. Il n’y a pas eu de gros changements depuis mon changement de NDD l’année dernière. Ce changement avait largement plombé mon audience en la divisant quasiment par deux en quelques jours. L’été est souvent meurtrier, l’année précédente une erreur technique avait eu le même effet sur l’audience, du coup cette année je n’ai rien touché depuis quelques semaines pour passer un été tranquille.

Suite au changement de nom de domaine la remontée a été lente, il a fallu plus de 6 mois pour retrouver un nombre de visiteurs normal mais la hausse ne s’est pas arrêtée et continue son petit bonhomme de chemin, lentement mais sûrement. L’effet est visible sur le classement JDN/Résonéo/Matriceo de visibilité des sites financiers sur Google, Forexticket est à la quatrième place, devant Boursorama, ce qui, au passage, me fait douter de la pertinence des requêtes observées par cette étude. Mais ne boudons pas notre plaisir. Bravo au passage à Trader-finance (le petit frère de trader-forex). Cerise sur le gâteau, le réseau des sites Forexticket a aussi pris la deuxième place du classement -mondial cette fois- des sites forex du rapport Q2 2012 de Forex Magnates (rapport qui devrait sortir d’ici quelques jours).

L’année prochaine on va passer plus de temps sur l’accès mobile à nos contenus, une mise à jour majeure de notre app forex iPhone/iPad est dans le tuyau, je me demande encore si une app Android est bien nécessaire, et le site mobile devrait faire peau neuve, d’ailleurs il se pourrait qu’on embauche notre premier salarié (sur Nantes) d’ici la fin de l’année : probablement un spécialiste HTML5/CSS3/Javascript avec des bonnes notions de PHP/MySQL.

Je ne devrais peut être pas le dire mais depuis que je suis moins actif sur les réseaux sociaux (en dehors de la publication de photos) et sur ce blog, je suis plus productif, j’ai le temps de faire plein d’autre chose (plus intéressante que lire un fil twitter), j’ai un meilleur teint et l’audience de mon site a repris le chemin de la hausse… Je dis ça, je dis rien !

Quand on teste on fait attention au calendrier. Bordel !

Un jour il faudra que je fasse un bilan sur tout mon boulot autour de l’internationalisation d’un site. Ça fait maintenant plusieurs années que je me débat avec le référencement multilangue, j’ai ajouté les problèmes de duplicate content en créant un site par pays – ce qui m’a posé pas mal de soucis ces derniers temps.

Ma dernière modification vient d’une mise à jour de Google qui permet de spécifier la langue et la localisation des sites qu’on gère et de donner l’url des autres versions traduites et localisées. si vous gérez un site multilangue vous DEVEZ lire ça.

Comme on n’est jamais trop prudent j’ai commencé le test sur la version espagnole de forexticket – Espagne, bolivie, argentine, mexique… Google a été très rapide pour prendre en compte la nouvelle configuration car en quelques heures Google.bo ne renvoyait plus la version .es de forexticket mais la version .bo sur une requête avec le nom du site. Jusqu’ici tout va bien !

Bien entendu j’ai mis en place des critères de mesure d’audience pour mesurer l’impact de ces changements. Et on en vient au sujet de ce billet… Quand on fait des tests d’audience localisée on fait TRÈS attention au calendrier !

Cette semaine il y a eu

  • le 6 décembre : férié en Espagne
  • le 8 décembre : fêté en Espagne, Chili, Mexique, Argentine… bref quasiment tout les pays hispanophones.

Bien entendu l’audience s’est effondrée dans ces pays, comme chaque année, me causant un stress inutile. Je suis donc bien incapable de mesurer l’impact des changements cette semaine.

Le temps de chargement des pages explose

En 6 mois le temps de chargement des pages de mes sites sur le forex a explosé. Il est passé de 6 à 9 secondes en moyenne avec des pointes de plus en plus régulières au delà de 10 secondes – d’après Google Analytics. J’ai commencé à passer la plupart des images dans des sprites CSS. Je teste en ce moment l’encodage en base 64 de ce sprite dans le CSS pour limiter encore le nombre de hits sur le serveur (je suis passé de 60 hits à 30 pour construire une page). L’impact de mes tentatives d’amélioration a été négligeable jusqu’à présent.

Il faut dire que l’audience, qui était pour moitié française il y a quelques années, augmente très fort en Asie. La France ne représente plus qu’un quart des visites. J’ai donc investi dans un CDN en passant par le CloudFront d’Amazon sur lequel j’ai placé mes fichiers CSS, javascript et quelques images. A priori ça devrait me couter une cinquantaine d’euros par mois. Le gain espéré est un retour sous les 6 secondes pour afficher une page et à terme un meilleurs retour des visiteurs (plus de visites et plus de pages vues par visite).

J’ai monitoré toutes les améliorations en m’aidant de Webpagetest que je conseille chaleureusement.

J’espère maintenant faire un retour positifs dans quelques jours… Dans le cas contraire, il faudra que je continue de chercher.

Heureusement que certains bossent pendant que d’autres sont à LeWeb ;)

Las rupias de Slumdog

Il y a un peu plus d’un an j’avais observé un pic d’audience en France suite à la diffusion de Slumdog Millionnaire sur Canal plus. Hier soir le film était diffusé sur TVE1 en Espagne et il y a eu un pic assez important pour que je le remarque.

Il y a eu une très forte progression des connexions via iPhone, Android et Blackberry mais rien sous iPad…

J’attends une diffusion sur une grande chaine française pour faire un stress test du serveur.

Exit le bouton “j’aime” de Facebook

like-facebook

il y a un peu plus de 6 mois j’ai mis, comme beaucoup de site web, le bouton “j’aime” de facebook sur la plupart des pages de mon site sur le forex. Au démarrage j’ai eu jusqu’à plus de 100 amants par jour pour finir à une cinquantaine (chiffre stable depuis 5 mois).

A partir du jour où j’ai placé les boutons, le trafic depuis facebook a triplé en passant de 600/700 à 1800/2000 visiteurs par mois. L’ajout du bouton a donc un réel effet sur l’apport de trafic mais le nombre de visiteurs reste négligeable sur l’audience complète du site. Facebook contribue à environ 0.015% du total.

Le résultat est très décevant compte tenu de la place de choix que j’avais réservé au bouton. Il était toujours visible sans scroller et très proche du contenu. J’ai donc décidé de supprimer ce bouton.

Les visiteurs depuis Facebook ne me manqueront pas, par contre il y a une grande inconnue sur l’impact que ça aura dans le référencement sur Bing… Je ferai peut être un bilan dans quelques mois.

stat-facebook

Visiteurs-de-bing

Chute rapide et remontée difficile

bouletteDébut juillet j’ai payé une erreur technique en perdant des positions sur les moteurs de recherche. D’après mon diagnostique la chute d’audience était due à une augmentation trop importante du nombre de liens internes sur chaque page. Le site Mataf.net est passé de 6 à 51 langues et chaque page avait un lien vers les versions dans les autres langues.

J’ai changé le système de liens vers les autres langues avec un peu de javascript et une iframe. Ça a réduit le nombre de liens de chaque page (50 liens en moins). Je n’ai rien modifié de plus en préférant me concentrer sur d’autres taches pour laisser le temps faire son œuvre. Il aura fallu 3 semaines pour que l’audience s’effondre et 12 semaines pour qu’elle revienne sur les anciens niveaux.

Reste à savoir si l’audience va poursuivre son ascension à l’allure actuelle ou bien reprendre son ancienne tendance…

La petite frayeur de l’été

boulette

Il y a un peu plus d’un mois Mataf (mon site sur le forex) est passé de 6 à 51 langues.

Autrefois j’avais sur chaque page 6 petits drapeaux qui pointaient vers les pages équivalentes dans les autres langues. Ces 6 petits drapeaux étaient affichés par un bout de code en javascript.

Ensuite j’ai eu 51 drapeaux mais cette fois en dur (plus de js) sur chaque page. Je vous laisse imaginer la grosse modif sur la structure des liens du site vu depuis les moteurs de recherche avec la toute nouvelle répartition du linkjuice et autre pagerank. Le résultat ne s’est pas fait attendre, il a fallu 3 petits jours pour perdre 25% du trafic des moteurs (tous les moteurs, de Bing à Google en passant par Yahoo). Ensuite ça a continué à glisser pour culminer à plus de 30% de baisse (sur 60’000/jour je vous laisse calculer la perte).

Ce lâché de lien, dont je n’ai jamais imaginé qu’il puisse avoir de tels effets, est la plus grosse erreur que j’ai faite depuis la naissance du site en 2003. Ma plus grosse baisse en nombre de visiteurs mais aussi en pourcentage. Et pour remonter une baisse de 60’000 à 40’000 (-33%) il faudra une hausse de +50% de l’audience…

Dans mon malheur j’ai eu un peu de chance, l’audience s’est effondrée sur mes anciennes langues mais a été en partie rattrapé sur les nouvelles. Si je prends uniquement les 6 anciennes langues, l’audience a baissée de 50%.

J’avais alors 2 choix:

  • laisser tel quel et attendre que Google crawle tout le site pour voir si, une fois l’index stabilisé, le site remonte dans les SERPs
  • enlever les drapeaux en urgence et réfléchir à une méthode moins impactante.

J’ai pris le second choix. Pour le moment je reste très bas mais la chute s’est stabilisée et l’audience semble remonter un tout petit peu.

Conclusion:

  • Même avec de l’expérience on peut faire des grosses boulettes sans s’en rendre compte.
  • la structure des liens a une importance non négligeable dans le SEO.

Bilan 2009

C’est l’heure du bilan de l’année passée avec les prévisions pour 2010.

2009 a commencé en fanfare avec une poursuite de la forte hausse d’audience commencée fin 2008. L’apogée a été atteint en mars avec plus de 1.1 million de visites et quasi 4 millions de pages vues. Comme je m’y attendais il y a eu ensuite une phase de plateau et même un léger recul. J’ai vécu ça comme une petite traversée du désert, c’est toujours très difficile de stagner pendant 3 longs trimestres.

Globalement l’année se termine quand même très bien par rapport à 2008 avec une hausse de 50% sur les pages vues et 75% sur les visites. Le nombre de pages vues/visite a régressé, en cause une modification de la structure permettant aux visiteurs d’avoir plus d’info sur une page et donc d’avoir moins de clics à faire.

2009 a été marquée par de nombreuses pannes du serveur et de sérieux ralentissements. Une nouvelle structure matérielle et du dev a permis de redresser la barre. Depuis les changements, en décembre 2009, la courbe d’audience a repris le chemin de la hausse. Malheureusement la hausse depuis décembre n’est pas seulement due au nouveau serveur, ça serait trop simple. J’ai aussi rafraichi de nombreuses sections du site et la forte chute de l’euro dollar m’a donné un coup de pouce providentiel.

Attention c'est une échelle log

2009 aura donc été une année de consolidation, j’ai eu ma seconde baisse de la courbe trimestrielle d’audience depuis la création du site. Le nombre important de visiteurs m’a obligé à revoir la structure du site et a redévelopper certaines sections trop gourmandes en CPU. Le temps passé la dessus ne m’a pas permis de travailler sérieusement sur le contenu.

2010 sera une année de contenu, la structure du site me semble maintenant solide, la majorité de mon temps sera consacré à produire du contenu dynamique pour le site. Logiquement j’attends donc une montée douce de l’audience (5 à 10% par trimestre) dopée en majorité par le bouche à oreille. J’ai bon espoir de terminer l’année avec une audience de 1.5 million de visite pour le dernier mois et pourquoi pas 5 millions de pages vues.

Du côté stratégie je regarde de moins en moins ce qui se fait sur les autres sites. Je fais simplement un tour des confrères tous les 36 du mois pour voir s’il y a de grosses modifications et, éventuellement, trouver des sources d’inspirations. J’ai envie de construire un site pour mon usage personnel et de partager mon approche des marchés financiers, je pars du principe que si ce que je fais est utile pour moi ça le sera certainement pour d’autres traders. Petit moment de faiblesse, en voyant des sites communautaires se monter autour du forex j’ai eu la tentation de me lancer dans l’aventure et de suivre la mode. Si l’aventure peut être gratifiante et intéressante je doute de l’intérêt économique de la chose et je ne suis pas encore prêt à travailler à 100% bénévolement…

Si je tente de tracer ma route et de ne pas suivre les autres j’essaye quand même d’imposer mon point de vue. Je suis en train de mettre à disposition de ceux qui veulent mon contenu sous forme de widget. Si l’intérêt se confirme, normalement à la fin de l’année on devrait pouvoir placer sur n’importe quel site l’intégralité de mon contenu. 2011 sera l’année des clones ?

D’un point de vue personnel j’ai confirmé vouloir continuer travailler en famille sans salarié. Certes on avance moins vite mais le business modèle est bon, les visiteurs fidèles, l’envie de travailler intacte.

La vie de ce blog pourrait évoluer. J’envisage de publier en anglais… Pour le moment c’est simplement un projet. Pourquoi ? Les blogueurs que je lis le plus en ce moment et avec qui j’ai envie de partager ne sont pas francophones et la blogosphère anglophone est infiniment plus grande, surtout dans le milieu financier… Ce qui me retient ? je vais mettre deux fois plus de temps à écrire chaque billet.

Les roupies de Slumdog

picSlumDog

Je viens de passer 15 minutes à trouver la cause d’un pic de 1500visiteurs hier soir sur Mataf.net entre 21 et 22 heures. Ce pic provient des gens qui ont vu Slumdog Millionnaire sur Canal Plus et qui ont voulu faire la conversion des millions de Roupie en Euro. C’est la première fois de ma vie que j’observe un tel phénomène suite à une diffusion TV, J’ai pris une photo pour la gloire.

Ce qu’il faut quand même retenir, c’est que beaucoup de gens ont plus été intéressé par savoir si les 20 millions de roupies du jeu indien étaient équivalent au million d’Euro du jeu en France… ben non ça représente 300’000 Euros.

Un amant exceptionnel ne peut faire qu’un mauvais mari

sfr

Il y a quelques jours Google a affiché un court texte publicitaire pour le Google phone de SFR. Il n’y avait pas de lien direct, pour accéder au site de SFR il fallait passer par une page intermédiaire. Malgré ça l’impact sur l’audience du site a été non négligeable.

Les seules données que j’ai pour le moment sont celles d’Alexa. D’après eux la part d’audience du site est passé de 0.13% à 0.15% de l’audience totale d’Internet. Soit une augmentation de l’ordre de 15% du nombre de visiteurs.

SFR a environ 1.8 millions de visites par jour. On peut donc penser que ce lien publicitaire lui a envoyé environ 275’000 visites chaque jour de la semaine. Soit entre 1 et 1.5 million sur la durée de la campagne.

275’000 visites/ jour doit représenter environ 0.5 à 1% de l’audience de GG.

Si ces chiffres sont exacts alors l’impact d’un lien sur la homepage de GG peut être vraiment très important. Tout ceci est quand même à prendre avec prudence vu que je me base sur les données d’Alexa qui est rarement très fiable… Au mieux les ordres de grandeurs sont corrects.

Suivant le taux de transfo l’impact pourrait donc être non négligeable sur les ventes du GG phone chez SFR durant cette semaine…

Etude qualitative de Twitter

Ca faisait un moment que je voulais écrire un billet sur les usages de twitter. Je voudrais utiliser cet outil de la façon la plus efficace possible.

Sur le compte @forex, associé à mon site pro, j’envoie des news sur Mataf, des signaux de trading et, plus rarement, je discute avec quelques “collègues” traders.

Jusqu’à aujourd’hui les signaux de trading étaient envoyés à la main… Travail fastidieux qui a fortement limité mes mises à jour. A partir de maintenant une mise à jour du site envoie une alerte sur un chat et sur twitter. Ceci en temps réel, je clique et c’est en ligne sur les 3 supports dans le quart de seconde.

Tout ceci est bien beau mais est ce vraiment utile de publier largement si les liens ne sont pas suivi malgré un peu plus de 2000 followers. D’ailleurs, est ce que le nombre de followers est important?

Thierry Crouzet a déjà traité ce sujet sous un angle purement quantitatif. Il est facile de multiplier le nombre de followers de façon relativement simple et automatique.

Ce matin je découvre via Presse citron un outil qui permet de connaitre le nombre de personnes qui ont cliqués sur les liens que j’envoie sur Twitter (uniquement si on utilise l’outil bit.ly). On a donc une approche qualitative

Alors je teste sur mes comptes :

  • @dauran following : 122, followers : 305. Moyenne : 42 clics par lien soit un taux de clic de 13.74%
  • @forex following : 865, followers : 2’223. Moyenne : 225 clics par lien soit un taux de clic de 10.1%

Et je teste d’autres comptes

  • @jeanlucr following : 81’793, followers : 80’637. Moyenne : 169 clics par lien soit un taux de clic de 0.21%
  • @aplusk following : 227, followers : 3’726’182. Moyenne : 14177 clics par lien soit un taux de clic de 0.38%
  • @CBOE following : 5’782, followers : 783’551. Moyenne : 549 clics par lien soit un taux de clic de 0.07%
  • @CMEGroup following : 2989, followers : 775345. Moyenne : 113 clics par lien soit un taux de clic de 0.02%
  • @dailyfx following : 12, followers : 1114. Moyenne : 179 clics par lien soit un taux de clic de 16.07%
  • @Korben following : 175, followers : 6084. Moyenne : 693 clics par lien soit un taux de clic de 11.38%
  • @pressecitron following : 630, followers : 9692. Moyenne : 314 clics par lien soit un taux de clic de 3.24%

J’ai repris l’exemple de Thierry (jeanlucr), @tcrouzet n’utilise malheureusement pas bit.ly

aplusk est le plus gros compte twitter. Il est recommandé par Twitter ce qui l’aide certainement à augmenter son nombre de followers

CBOE et CMEGroup sont les comptes officiels des bourses de Chicago. Je les ai inclus car ils sont (étaient ?) dans les comptes recommandés par twitter, ce qui explique leur grand nombre de followers.

dailyFX envoie un flux de news sur le forex.

Korben et pressecitron ont des comptes similaires en taille mais Korben filtre ses followers.

Ces stats sont imprécises car elles ne tiennent pas toujours compte des RT. Il peut donc y avoir plus de clics attribués à un compte qu’en réel. Disons que la moyenne reste à peu près correcte.

Constatations

Les comptes qui utilisent des techniques “enlarge your followers“, volontairement ou non, ont des taux de clics relativement faible (<0.5%). Les suiveurs ne sont pas assidus.

Filtrer son compte (@korben) limite certainement beaucoup le nombre de followers mais augmente significativement le taux de clic (>11% à comparer à >3% de pressecitron)

Mon compte @dauran avec peu de followers, pour lequel je ne fais pas vraiment de promo agressive a un taux de clic >13%. Je pense que les suiveurs sont des utilisateurs réguliers de twitter comme ceux de Korben, d’ou un taux de clic similaire. Mais là je suis peut être présomptueux…

Conclusion

En dehors d’un aspect purement marketing qui flatte l’égo, le nombre de followers importe peu (là c’est bon pour moi). La qualité de sa communauté dépend fortement de sa capacité à la filtrer.

Les comptes les plus influents sont donc certainement en partie invisibles. Ils n’ont peut être pas de nombreux followers mais ils sont très suivis et certainement très retwittés.

Pour finir, cette étude n’a rien de scientifique, il existe de nombreuses failles. Mais elle permet de donner un petit aspect qualitatif à certains comptes sur twitter.

Google trends ne s’améliore pas tant que ça ?

Un commentaire de Guillaume sur le dernier billet :

t’as pas remarqué un décrochage cet hiver dans les stats Trends par rapport à celles d’Analytics?

Je n’avais pas remarqué. Pourtant après vérification il y a un vrai décrochage entre Google trends et Analytics (voir la courbe ci dessus).

Google trends affiche une estimation des visiteurs uniques non dupliqués alors que Analytics affiche les visiteurs uniques basés sur les cookies. Certains internautes suppriment leurs cookies, il est donc normal d’avoir un comptage plus élevé sur cette base. Par contre ce qui est difficilement explicable c’est cet écart qui augmente depuis le début de l’hiver.

Google trends s’améliore

Depuis la dernière mise à jour de Google trends je note une bonne amélioration de la géolocalisation des visiteurs. Les données étaient souvent fantaisistes, certains sites avaient une très forte proportion de visiteurs asiatiques (en particulier Indonésie et Malaisie).

L’Asie est toujours sur-représentée mais la répartition des visiteurs me semble beaucoup plus pertinente maintenant.

Je remarque cette amélioration sur mon site sur le forex mais aussi sur d’autres sites d’une thématique similaire.

Ci dessus la comparaison de la répartition des visiteurs en fonction du pays avec Trends, Analytics et Xiti.

Alexa a aussi évolué. J’avais déjà remarqué l’ajout du pourcentage de visites provenant d’un moteur de recherche. Il y a quelques jours je suis aussi tombé sur le taux de rebond (bounce rate), le nombre de pages vues par visite, le temps passé sur le site. Toutes ces données sont relativement fiables en ce qui me concerne.

Alexa donne aussi les mots clés les plus importants pour un site donné. Là par contre ça me parait un peu fantaisiste (en tout cas pour moi).

Reste à trouver un courageux pour nous faire un mashup complet qui devrait nous permettre d’avoir des stats détaillées pour tous les sites web.

Flashé dans la montée

Les revenus de 2009 sont sécurisés. Je vais faire quelques essais sur différents business models afin de tenter de diversifier un peu. Malgré mes espoirs d’il y a quelques temps je pense que la pub restera le plus gros du business.

2008 a été marqué par la crise et l’envolée de l’audience des sites financiers. Mataf suit la tendance générale et a joliment cassé la belle droite qui supportait les stats du site depuis l’origine. Le premier trimestre de cette année devrait poursuivre l’élan puis je pense qu’on retrouvera une croissance “normale” pour le second semestre.

Logiquement il devrait y avoir une phase de plateau ou un léger recul mais je constate une forte augmentation des visites provenant des USA. Le potentiel de croissance est très important, si j’arrive à capter une audience équivalente aux gros sites d’outre Atlantique je multiplierai par 3 ou 4 le nombre de visiteurs. Soit l’équivalent de Boursorama au moment de son rachat. Mais on est encore loin de cet objectif.

La sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit. (Oscar Wilde, lu dans les citations des papillotes Révillons, c’est bon mangez en )

Il y a donc encore du boulot.

Une photo pour la postérité

Je pourrais dire que j’y étais. Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer. Certains achètent encore et d’autres tentent de prendre de la hauteur.

Dans le même temps en septembre, d’après l’ojd, les sites d’infos financière connaissent une progression fulgurante.

  • Les échos : +60% par rapport à août et +31% par rapport au précédent record enregistré (mars).
  • radio BFM : +43% par rapport à août qui était le record enregistré.
  • Zonebourse : +49% par rapport à août et +17% par rapport au précédent record enregistré (janvier).
  • Pour ma part (je me limite au forex) je tournais à +28% par rapport à août qui était mon précédent record (+45% par rapport à janvier, +100% sur 1 an)

A l’image de la baisse sur les bourses, octobre s’annonce encore comme un record d’audience puisque cette semaine elle tourne entre 15 et 30% au dessus des plus haut de septembre.

Alors, heureux ? une audience démente et plus personne pour acheter l’espace pub… bof

Google Trends, un outil génial

Comme tout le monde j’ai découvert Google trends pour Websites ce week-end. Et depuis je suis resté sans voix devant la précision de l’outil. Oubliez les approximations d’Alexa, Compete… Ou les données payantes de Nielsen et consort. Google Trends devient L’OUTIL de surveillance du web.

Dans le graph ci dessus vous avez les données en bleu de Google Trends et en rouge de Google Analytics de mon site préféré sur le forex. Le nombre de visiteurs uniques est d’une précision qu’on avait rarement vue jusqu’ici sur des outils gratuits.

J’ai quand même pas de bol, je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment pour jouer avec ce genre d’outil… Trop de travail. Mais pas beaucoup de temps ne veut pas dire pas de temps du tout…

Outre le fait de savoir quelle est l’audience de vos concurrents, de connaître leur tendance, d’en apprendre sur les groupes de sites visités par une même population, de savoir de quel pays les sites tirent leur audience…. Vous pouvez aussi connaître le potentiel de visiteurs qu’il existe pour une thématique donnée.

Par exemple je prends au hasard tous les sites média qui parlent du marché des changes, j’arrive à connaître leur nombre de visiteurs uniques. Avec la magie de l’indicateur “Also visited” on se rend compte que les visiteurs passent rarement d’un site à l’autre et donc l’audience cumulée des gros du secteur doit se situer sous 200’000 VU quotidien. Ce qui me laisse une part de marché de l’ordre de 5 à 10%, le plus gros étant proche des 25%. Bien entendu ce n’est qu’une approximation mais ça permet déjà d’avoir une info nouvelle par rapport à avant.

Au fait le web existait avant Google ?

Internationaliser un site

Mataf en Japonais et Arabe

J’ai déjà parlé de l’envie de traduire mon contenu dans un maximum de langue. Mon idée est d’avoir un site sur le forex complètement international pour couvrir réellement le monde entier. Je trouve parfois des sites qui traduisent complètement mes analyses pour les diffuser en Arabe ou Japonais (voir la copie ci dessus), j’ai même parfois vu des traductions en Polonais.

Autant L’anglais, l’espagnol, le portugais ou l’italien sont relativement compréhensible. J’arrive tant bien que mal à comprendre le sens des phrases. Autant des langues comme l’allemand, le russe, l’arabe ou la japonais me sont complètement hermétiques.

Cependant ma façon de travailler pourrait me permettre de rédiger dans absolument toutes les langues. Et un de mes objectifs est de le faire.

D’ici un mois je vais changer la page d’accueil de Mataf.net pour l’internationaliser. En gros les visiteurs tomberont sur une page très simple sur laquelle il pourront choisir leur langue et être dirigé dans la section du site qui va bien. Aujourd’hui la page d’accueil est en français, et je suis près à parier que beaucoup de visiteurs arrivent sur cette page comme moi sur une page en japonais : on regarde, on comprends rien, on va ailleurs…

Mon risque principal vient du référencement de la partie francophone puisqu’il y aura une étape de plus pour passer de la home internationale à la home francophone.

D’ici peu de temps j’aurai un site international !

Quand le CPU s’embale

Voici le graphe de la charge du CPU de mon serveur sur 1 an. On voir le pic de mai, la hausse de l’été dernier suivie de la chute inexpliquée de la première quinzaine de septembre, le creux des fêtes de fin d’année et l’explosion exponentielle de 2008. La baisse de la semaine actuelle est due à l’abandon de mon adserver pour celui de Fxstreet.

La montée régulière qui est en place depuis des années s’est donc emballée. Je devrais toucher mon objectif d’audience de décembre 2008 ce mois ci et si ça continue l’objectif de fin 2009 sera aussi atteint cette année.

L’effondrement du dollar y est certainement pour beaucoup, la très grande fréquence des mises à jour du contenu aussi, ma présence depuis 2003 sur cette niche qui fait de Mataf un site vétéran sur le forex doit aider.

Une grosse partie de mon boulot actuellement est de mettre en place des stratégie pour fidéliser au maximum cette audience pour  ne pas prendre une trop grosse claque quand le mouvement s’arrêtera. J’essaye donc de faire inscrire le maximum de visiteurs à la newsletter, de diminuer les temps de réponse du serveur, de virer les bugs, de répondre au plus vite aux mails.

Pour éviter une catastrophe maintenant je vais donc retarder ma migration de serveur, de toute façon j’ai un peu de répit grâce à l’abandon de l’adserver. Et je ne vais pas faire de campagne de pub avant que ça se calme.

Dans le même temps il va falloir monétiser cette audience, là je fais confiance à mes partenaires. Je ne vous cache pas que ce que je vais tirer en surplus ira dans le barbecue, je compte faire de ce nouveau site mon moteur de croissance ;) On en reparle dans quelques mois.

Intérêt de faire des modifications sur son site

J’avais rapidement abordé le sujet il y a quelques jours. J’ai suivi quelques conseils de Mathilde et Julien et j’ai doublé mon taux d’inscription à la newsletter. Après quelques jours d’observation, en tenant compte des inscriptions qui ne vont pas jusqu’au bout et des désinscriptions la progression n’est “que” d’un peu plus de 50%.

Le nombre d’abonné supplémentaire chaque jour est donc passé d’une dizaine à un peu plus d’une quinzaine. Ça représente au moins 2000 abonnés supplémentaires chaque année, donc 2000 personnes qui recevront chaque jour un ou deux emails pour leur signifier qu’une analyse a été mise à jour sur le site. Soit 2000 visites potentielles de plus, donc environ 40’000 par mois (le forex est fermé le week end). C’est un quart de mon objectif de cet année.

Une simple modification, qui a du me prendre environ 15 minutes pourrait donc être extrêmement rémunératrice.

Voilà qui me donne l’envie de me replonger dans les bouquins de Steve Krug et Jakob Nielsen pour améliorer l’efficacité de mon site. J’avais déjà lu ces livres lorsque j’ai changé le design, ça m’avais bien aidé.

Finalement le contenant est aussi important que le contenu si on veut performer.

A une époque pas si lointaine je passais beaucoup de temps à analyser les stats, faire des modifications mineures, re-analyser les stats, refaire des modifications…etc… C’est grâce à cette stratégie que j’ai pu mettre l’accent sur les forces du site et moins me concentrer sur le reste. Il faudrait peut être que je m’y remette.

Quand je serais au point je mettrais mes compétences au service du barbecue pour optimiser les ventes de saucisses online.