Category Archives: Revue du web

La transparence américaine

La californie cest Alerte à Malibu, Santa Barbara mais aussi une université
La californie c'est Alerte à Malibu, Santa Barbara mais aussi une université

S’il y a un point qui diffère entre les USA et la France (et certainement d’autres pays) c’est la transparence. Je suis tombé sur le site ucpay.globl.org qui est une base de données des salaires versés aux presque 700’000 personnes qui ont reçu un salaire de l’université de Californie entre 2004 et 2008.

Il est possible de filtrer par salaire, par nom, par fonction… Une base de données publique inimaginable chez nous.

N’empêche que s’il y avait une telle transparence ici on pourrait plus facilement vérifier si le budget est correctement géré.

Il y a un complot mondial

Total supprime plus de 600 emplois malgré ses profits. Cette info fait la une de beaucoup de sites depuis hier et indigne journalistes et ministres.

Je sais qu’on baigne dans une ambiance morose et qu’on ne lit que les informations négatives mais là j’avoue que je ne comprends pas comment journalistes et ministres peuvent avoir autant de $#@ dans les yeux.

Je reprends le communiqué de Total en ne retenant que ce qui m’intéresse :

Total projette d’investir en France plus d’un milliard d’euros pour adapter et consolider ses activités raffinage et pétrochimie et poursuivre son développement dans le solaire.

Les investissements envisagés généreront plus de 1 000 emplois par an en moyenne, entre 2009 et 2011, ce qui aura un impact important sur l’activité économique et l’emploi des régions concernées.

Total poursuit par ailleurs son développement dans le solaire (…) L’investissement initial est évalué à 70 millions d’euros pour un effectif d’une centaine de personnes.

Ils ne prévoient aucun licenciement et se traduiront par un ajustement progressif des effectifs, moins 555 postes, sur une période de plus de trois ans, s’achevant courant 2013, grâce à des reclassements internes, des départs à la retraite, des préretraites maison et un dispositif de dispense d’activité.

A la raffinerie de Normandie, (…), un programme d’investissements de 770 millions d’euros.

Le projet créera un grand nombre d’emplois dans les entreprises qui réaliseront les travaux nécessaires. Il entraînera également une réduction d’environ 25 % des émissions de CO2 du site.

Aucun licenciement n’est prévu et Total s’engage à fournir à chaque salarié concerné par les 249 suppressions de poste prévues à l’horizon 2013, une solution adaptée à sa situation personnelle, notamment en favorisant les reclassements internes.

Ce projet comprend des investissements de l’ordre de 230 millions d’euros (…) à Gonfreville ainsi que (…) à Carling. (ndlr : 2 villes en France)

Aucun licenciement n’est prévu et Total s’engage à fournir à chaque salarié concerné par les 306 suppressions de poste prévues d’ici à 2012, une solution adaptée à sa situation, notamment en favorisant le reclassement interne.

Comment on peut tourner cette info négativement alors que Total annonce seulement 555 suppressions de postes (et pas de salariés!!) d’ici 2013 (donc sur 4 ans) et prévoit dans le même temps des investissement relativement importants qui génèreront un nombre considérable d’emplois directs et indirects…

Je suis sur qu’il y a un complot mondial qui veut nous maintenir dans la peur.

Etat de la blogosphère, commentaire rapide

On le lit partout, Technorati vient de publier l’état de publier l’état de la blogosphère. Je ne reviendrais pas sur le contenu de ce rapport qui a été traduit et commenté chez tubbydev, Didier Durand, Francis Pisani, Fred Cavazza ou encore Jean-Marie Le Ray.

Je retiendrais juste les commentaires sur la monétisation des blogs. D’après ce rapport les blogs qui ont plus de 100’000 visiteurs uniques sortent des revenus de 75’000$ soit 50’000€ par an. Cela étonne tout le monde y compris Techcrunch.

Alors 100’000 visiteurs uniques sur un blog actif doit représenter 200’000 visites. Même si on se base sur 150’000 visites ça représente un revenu par visite de moins de 0.03€, ce qui me semble correct mais pas extraordinairement haut.

Ensuite Technorati parle de blogs qui font 100’000 visiteurs uniques et plus… Tout est dans le “et plus”, si on n’a pas la limite haute on ne peut pas vraiment tirer de conclusions. Est ce que les blogs US qui ont une audience qui se compte en millions de visiteurs sont inclus ?

Dernier point, Technorati indique que le revenu médian est significativement plus bas. Ce qui veut dire que quelques blogs à très fort revenus tirent la moyenne vers le haut. Pour exagérer si je prends 100 blogueurs qui gagnent 10€ par an, 10 blogueurs qui gagnent 50’000€ et 1 qui gagne 5 millions la moyenne des revenus des blogueurs est de 50’000 euros par an… Notez que ce n’est pas très significatif…

Voilà donc un rapport qui aura illuminé la journée de certains blogueurs qui ont pensé un moment devenir très riche facilement…. Reste à devenir celui qui tire la moyenne vers le haut ! C’est comme au loto, si on joue pas on gagne pas :)

L’illustration vient de là

Google Trends, un outil génial

Comme tout le monde j’ai découvert Google trends pour Websites ce week-end. Et depuis je suis resté sans voix devant la précision de l’outil. Oubliez les approximations d’Alexa, Compete… Ou les données payantes de Nielsen et consort. Google Trends devient L’OUTIL de surveillance du web.

Dans le graph ci dessus vous avez les données en bleu de Google Trends et en rouge de Google Analytics de mon site préféré sur le forex. Le nombre de visiteurs uniques est d’une précision qu’on avait rarement vue jusqu’ici sur des outils gratuits.

J’ai quand même pas de bol, je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment pour jouer avec ce genre d’outil… Trop de travail. Mais pas beaucoup de temps ne veut pas dire pas de temps du tout…

Outre le fait de savoir quelle est l’audience de vos concurrents, de connaître leur tendance, d’en apprendre sur les groupes de sites visités par une même population, de savoir de quel pays les sites tirent leur audience…. Vous pouvez aussi connaître le potentiel de visiteurs qu’il existe pour une thématique donnée.

Par exemple je prends au hasard tous les sites média qui parlent du marché des changes, j’arrive à connaître leur nombre de visiteurs uniques. Avec la magie de l’indicateur “Also visited” on se rend compte que les visiteurs passent rarement d’un site à l’autre et donc l’audience cumulée des gros du secteur doit se situer sous 200’000 VU quotidien. Ce qui me laisse une part de marché de l’ordre de 5 à 10%, le plus gros étant proche des 25%. Bien entendu ce n’est qu’une approximation mais ça permet déjà d’avoir une info nouvelle par rapport à avant.

Au fait le web existait avant Google ?

Webrankinfo et Google, l’amour vache

Webrankinfo dangereux pour les ordinateurs. Ce n’est pas moi qui le dit mais Google. Je savais que c’était risqué de s’inscrire sur l’annuaire de Webrankinfo, principalement à cause du risque de se faire passer devant par l’annuaire, mais je ne savais pas que ça pouvait me casser mon PC.

Quand on clique sur le lien on tombe sur l’écran suivant :

D’après Google, Webrankinfo (au moins les pages annuaire) est identifié comme un site susceptible d’installer des logiciels malveillants. On peut quand même y accéder mais à nos risques et périls.

Je doute qu’Olivier Duffez ait mis son site au service du côté obscur. Je pencherais donc pour une erreur de Google (mais Google ne peut pas se tromper, c’est pas possible) ou un nouveau piratage de Webrankinfo.

Twitter, le backstage des blogs

Twitter est un peu le backstage des blogs. On y trouve ou y diffuse des infos plus légère et parfois non vérifiées. C’est le derrière de la scène ou les protagonistes se lachent. L’avantage c’est que certains mettent des liens très intéressants ou des remarques très pertinentes. L’inconvénient c’est que d’autres en font leur véritable fichier log sur Internet et il devient donc difficile de filtrer le bon grain de l’ivraie.

Je lance donc un appel, connaissez vous des utilisateurs de Twitter (on dit twitterer ?) intéressants, drôles, pertinents ? J’ai du mal à en trouver de nouveaux… Envoyez moi vos suggestion dans les commentaires ou directement sur Twitter.

PS : http://twitter.com/blague est libre, celui qui le prends et l’alimente aura ma reconnaissance éternelle. Idem pour http://twitter.com/rumeur

Wikio, management 2.0

Wiki, intranet, messagerie instantanée, tous les salariés actionnaires, pas de bureau… Wikio est décrit comme une entreprise avec un management décentralisé. Anne-Laurence Fitère des Echos interview Pierre Chappaz. Vidéo intéressante à voir sur les Echos.

Cette méthode de travail m’apparait comme une évidence. J’ai quitté le tryptique “métro-boulot-dodo” il y a maintenant 5 ans pour travailler sans contraintes d’horaire. La motivation et la productivité en sont d’autant plus élevées.

Histoire d’un billet et de ses conséquences facheuses

Il y a un peu plus de deux semaines j’ai publié un billet à propos d’une faille sur le site Entreparticuliers.com. Cette faille permettait de récupérer les numéros de carte bleue des clients de la société. J’ai trouvé le lien sur le cache d’un site sur Yahoo (le billet divulguant le lien a été rapidement mis hors ligne), le cache de Yahoo a gardé l’info pendant quelques jours.

Pour l’illustrer j’ai mis une copie d’écran en floutant les numéros.

Mon objectif était double :

  • Prévenir les clients pour qu’ils surveillent leur relevé de CB dans les prochains mois
  • Prévenir Entreparticuliers pour qu’ils corrigent la faille.

Ne voyant rien venir, au bout de quelques jours j’ai prévenu Anne-Sophie Stamane de QueChoisir qui devait rencontrer le PDG d’Entreparticuliers le lendemain, j’ai aussi prévenu Entreparticuliers via leur formulaire de contact et avec un mail direct au pdg (sans réponse).

J’ai vérifié chaque jour le site pour voir si la faille était toujours présente. Au bout de deux semaines un communiqué assez dur d’Entreparticuliers a été publié :

(Levallois, le 4 avril 2008) Entreparticuliers.com informe qu’une plainte contre X sera déposée le lundi 7 avril dans la matinée, auprès du Tribunal de Grande Instance de Nanterre (92). Cette plainte portera sur les qualifications de faux et usages de faux, atteinte volontaire aux données d’un système informatisé, complicité et association de malfaiteurs informatiques et tout autre qualification identifiée par le parquet.

Entreparticuliers.com a fait le choix de ne pas systématiquement répondre aux attaques qui lui sont opposées. Toutefois, le site www.entreparticuliers.com faisant l’objet, depuis quelques semaines, d’une attaque massive et semblant concertée, de plusieurs sites bloggeurs, la société a souhaité faire cesser ces agissements et apporter certaines précisions.

La campagne de dénigrement, relayée et entretenue actuellement sur le Web par des internautes malveillants, au travers de prétendues captures d’écran, se fonde sur la production de faux grossiers et sur la communication de fausses informations gravement mensongères. La diffusion de ces fausses informations, dans un objectif délibéré de déstabilisation commerciale de la société, laisse croire qu’Entreparticuliers.com dévoilerait les données bancaires de ses clients et serait défaillante quant à la capacité d’en assurer la protection et la confidentialité.

Entreparticuliers.com rappelle que les flux de données échangés sur son site Internet lors de transactions commerciales sont confidentiels et protégés, le système d’information du site www.entreparticuliers.com étant parfaitement sécurisé, conformément à la norme.

De plus amples informations sur l’avancée de la procédure seront communiquées ultérieurement.

Faux et usage de faux ? Association de malfaiteur ? Diffusion de fausses informations dans un objectif délibéré de déstabilisation commerciale ?

A priori rien de faux puisque j’avais la faille sous les yeux. Il n’y a pas d’association de malfaiteur mais une info qui passe de blog en blog comme souvent (le site d’origine puis Embruns puis ici puis ailleurs). Et je n’ai aucun intérêt a déstabiliser Entreparticuliers.

Le communiqué est tombé avant le week end, j’ai donc décidé de tout mettre hors ligne pour passer 2 jours tranquille et ne pas avoir à modérer des commentaires ou suivre l’évolution de la situation.

Dans le week end j’envoie quand même la faille a un site de confiance : Zataz.com pour qu’il essaye de prévenir Entreparticuliers, ce que personne n’a encore réussi a faire.

Lundi peu après midi je constate que la faille n’est plus active, je reçois un mail de Damien Bancal de Zataz qu’il a réussi a prévenir Entreparticulier. Un article est publié 01Net (avec copie d’écran) et sur Zataz :

Le site de petites annonces immobilière a tardé à corriger une faille de sécurité, laissant la possibilité aux pirates de consulter son fichier clients. Aucune fraude n’aurait été décelée.

Reste a savoir ce que va devenir la plainte…

Quand on regarde l’enchaînement des évènements je me rends compte que j’ai fait quelques erreurs.

Si j’avais voulu réellement attaquer Entreparticuliers j’aurais du garder l’info, saisir un juge pour pouvoir faire constater par un huissier. Et après… en fait je ne sais pas vraiment ce qu’il faut faire ensuite. De toute façon ce n’était pas mon intention.

Ce que j’aurais du faire, c’est ce qu’a fait Damien Bancal : prévenir Entreparticuliers, attendre qu’ils corrigent la faille puis publier un billet. Amis blogueurs, j’espère que ça servira de leçon. On ne me reprendra plus à publier un billet vite fait avant le week end pour faire mon Zorro à deux balles.

Comme je ne pense quand même pas porter tous les tords, je ne comprends pas pourquoi je n’ai jamais eu de réponse à mes messages ou mails ? Pourquoi, avant de déclarer que l’info était un faux, ils ne se sont pas renseignés ?

L’expérience aura été malheureuse pour tout le monde. Entreparticuliers n’a pas été épargné dans les commentaires que j’ai lu ici et sur d’autres sites. Les blogueurs, moi en tête, publient trop vite sans réfléchir. Sur ce coup j’ai risqué la correctionnelle au propre comme au figuré.

PS : Voir le billet chez Daniel Broche qui complète parfaitement ce qui est écrit ci dessus.

PS-bis : Voir le billet d’Embruns qui explique sa position et donne un aperçu de la jurisprudence.

PS-der : J’éradiquerais les trolls sans aucune pitié, on parle de cette affaire et non des pratiques commerciales d’Entreparticuliers.com

Source des l’illustrations (1) (2)

Ne multipliez pas les liens externes

J’ai lu sur Monetiweb

Quand un visiteur arrive sur votre blog et quelque soit la manière dont il est arrivé sur votre blog (moteur de recherche, lien, bouche à oreille), il va commencer par lire un premier article (d’où l’importance de l’idée n°1) puis dans certains cas il va cliquer sur un autre lien pour accéder à un autre contenu. En cliquant sur ce lien, il faut que votre visiteur est le maximum de chances de tomber sur un de vos autres articles ou au moins sur une page de votre blog et non chez quelqu’un d’autre. En effet, il est important de citer d’autres sources, de tenir une blogroll conseillant à vos visiteurs d’autres blogs mais il ne faut pas oublier que c’est à chaque fois tout autant de risque qu’un nouveau visiteur sorte de votre site (sans même forcément le vouloir). Il faut donc de pas trop multiplier les liens externes sur votre blog pour maximiser les chances qu’un nouveau lecteur accède à une autre page de votre blog et puisse ainsi découvrir un peu plus votre contenu. Au contraire, je vous invite à interconnecter vos articles entre eux, à mettre en avant vos archives, à placer un module de recherche dans un endroit visible de votre blog, bref à faire tout ce qui est en votre pouvoir pour qu’ils continuent à vous lire ! C’est donc tout autant de chance de le fidéliser par la suite !

Je vais donc suivre le conseil et ne pas mettre de lien vers Monetiweb mais plutot vers 2 de mes derniers billets :

  • Concurrence entre les blogs
    Avec l’augmentation de l’audience les revenus deviennent confortables, les liens sont alors ressentis comme des fuites d’audience et donc d’argent.” “Personnellement je trouve que cette approche est mauvaise car on ne fait jamais rien de bon avec des actions négatives.
  • Les pervers du nofollow
    Le pagerank est le pétrole du web, ça ne se donne pas gratuitement.

Youtube, pas facile de rentabiliser la vidéo sur le web

Youtube aurait reçu 250 millions de visites en janvier 2008 (source) dont 79 aux USA (source), et devrait faire entre 70 et 103 millions de dollars de chiffre d’affaire cette année (source).

Youtube envoie 1000 Gigaoctet de données par seconde ce qui lui coûterait 1 million de dollar par jour (un peu plus de 350 million de dollars par an) ce qui représente 3% des dépenses de fonctionnement de Google (source).

Youtube a été acheté 1.65 milliard de dollars par Google en 2006 (source)

Voilà tout ce qu’on peut trouver. La plupart des chiffres sont des estimations mais semblent raisonnables.

Youtube devrait donc perdre 250 millions de dollars en 2008.  Même si le coût de la bande passante ne doit pas augmenter aussi vite que les revenus publicitaires il me parait difficile de rentabiliser Youtube avant de nombreuses années.  Est ce que ce sera rentable un jour ? Et d’abord, est ce que Google a acheté Youtube pour que ce soit rentable ?

Youtube est adossé à un gros du web et profite donc d’une trésorerie importante. Mais cette analyse pousse à se poser des questions sur Seesmic qui a levé 6 millions pour démarrer. Bon ok, Seesmic n’a pas du tout la même approche : limitation de la bande passante, chaîne thématique pour des marques, géré au plus près par son fondateur…

C’est décidé je ne ferais pas de la vidéo sur le web…

Que sont les blogs aujourd’hui ?

En réponse à Jean-Marie Le Ray qui réagit aux billets de Narvic, Embruns et Francis Pisani.

Je résume, Pisani lance la conversation avec (citation retenue par Laurent Gloaguen) :

Cela étant je pense que, même s’ils utilisent la technologie de publication du blog, nous ne saurions appeler “blogs” des publications comme le Huffington Post, TechCrunch ou GigaOm. Il s’agit d’entreprises de presse qui publient exclusivement online (pour le moment en tous cas) et dont l’écriture est plus agréable à lire, plus “opinionated”, que le ton compassé, froid, hypocrite et ultra prudent de la plupart des publications traditionnelles.

Narvic pense que le blog peut être un outil de promotion pour les journalistes. Le blogueur fait la promotion de sa propre marque.

Pour Jean-Marie :

Derrière un blog il y a une personnalité, qui va donner un ton unique, une empreinte originale, différents de ceux du voisin. Tout au moins c’est à espérer…

Des conversations ?

Personnellement, mon blog s’inscrit dans une stratégie de présence

Pour moi les blogs se résument à 2 définitions :

  • Les “Web logs“, c’est le fichier log d’une activité : journal intime, découverte de services sur Internet, évolution d’une création d’entreprise. Le blogueur laisse une trace écrite de son parcours.
  • La signature du blog de Loïc Le Meur : “Les médias traditionnels envoient des messages, les blogs démarrent des conversations“, les blogs permettent de réagir sur Internet. A la différence des autres sites ouverts aux conversations (réseaux sociaux, forums, liste de diffusions, chat…) le blog est une tribune personnelle.

Et bien sûr il existe une infinité de déclinaisons entre les blogs purs et durs et les médias “traditionnels”.

J’ai failli oublier. Un blog a obligatoirement des photos de chats trop mignons ou trop rigolos. lol.

Entreparticuliers.com ne corrige pas ses failles de sécurité

Ca fait presque une semaine que j’ai accès à des numéros de CB sur le site entreparticuliers.com. Je n’ai eu aucun retour de leur part. Cet article étant le plus vu sur ce blog cet année, je doute qu’aucun salarié ou administrateur de ce site immobilier n’ait eu d’écho.

Une société pure player avec une capitalisation boursière de plus de 60 millions d’euros ne peut ignorer ce genre d’information pendant une semaine.

Wikio est réactif

Pour une fois je voulais écrire un billet gentil sur Wikio et je tombe là dessus ;)

Suite à mon billet sur Wikio de la semaine dernière je trouve toujours la frame gênante et intrusive cependant, pour ceux qui ne suivent pas les commentaires, je tiens à corriger mes erreurs sur le référencement “border line” de Wikio.

Les pages de search ne sont pas indexées par les moteurs de recherche. En plus de la présence de balises interdisant l’indexation le fichier robots.txt interdit l’accès à ces pages.

Je peux aussi affirmer que l’équipe de Wikio est très sympa et n’hésite pas à investir en groupe les commentaires du blog pour m’expliquer mes erreurs. Et tout ça sans s’énerver.

J’en tire deux leçons pour moi :

  • Répondre quand on me parle. J’ai la fâcheuse tendance de laisser mes mails s’empiler.
  • Etudier de plus près la stratégie de référencement de Wikio.

Quand ils auront viré cette “fucking frame” ils approcheront de l’excellence.

Des numéros de CB en clair sur Entreparticuliers.com

Un lien se propage sur le web mettant en ligne les numéros de CB des clients de Entreparticuliers.com. Le lien étant sur le web, on peut considérer que tout le monde peut y avoir accès très simplement. Je suis tombé dessus avec une requête de base sur un moteur de recherche.

Un accès aussi simple est inquiétant et ne va pas aider les e-commerçant à rassurer leurs clients.

Si Entreparticuliers.com corrige la faille il restera à purger le cache des moteurs de recherche, et ça c’est pas gagné.

Entreparticuliers va devoir passer en communication de crise. Un cas intéressant à suivre de près.

Vu aussi sur Embrun